Avertir le modérateur

mercredi, 28 mai 2008

J+37 Chauffeur de taxi : C'est H24 un jour sur deux! Travailler plus pour gagner plus !

                                                                                                 En Chine, les chauffeurs de taxis sont des gros bosseurs. N'ayant le droit de travailler qu'un jour sur deux comme les pousse-pousse dans certaines villes, la plupart décident d'exercer pendant les 24 heures autorisé. Il est donc possible comme le chauffeur sur la photo de faire une petite sieste lors d'un petit coup de pompe dans la journée... 



Pour les touristes (moi compris) le taxi est un très bon moyen de transport. Ils déposent n'importe où et surtout sont très bon marché pour nos portes monnaie occidentaux. Dés que l'on monte, le chauffeur abaisse l'espèce de petit panneau lumineux qui signale qu'il n'est plus libre et le compteur qui affiche 11 yuan (1,1euros) se met en route ( 14 à partir de 23 heures). Après avoir observer scrupuleusement le compteur chaque fois que je prend un taxi, ce dernier indique le nombre de kilomètres, le temps arrêté et le prix au km. C'est aux alentours de 3 km qu'il commence à augmenter, le Km lui est dans un premier temps à 2,10 yuan (0,21 €) et après 15 km passe à 3,2 yuan ( 0,32 €). Et une fois la course fini, un ticket de caisse sors automatiquement de la machine. Pour vous donner une idée, j'ai pris un taxi qui a parcouru 16,7 km et j'en ai eu pour 64 yuan ( 6,4 €). 



En discutant quasiment avec tous les chauffeurs quand je prend le taxi, travailler 24 heures sur 24 leur permettent de gagner de 200 à 500 euros par mois après avoir payer leur location. Il n'y en a qu'un qui m'a dit qu'il trouvait son salaire correct, il avait l'air bien malin en me donnant sa carte et en me disant de l'appeler si j'avais besoin d'aller à l'aéroport ou si j'avais une longue distance à faire. Tous les autres, lorsque je leur demandais si ils appréciaient leur boulot me répondaient que non : Pas assez payer, et surtout trop fatiguant ! 



Autres petites particularités, certains taxis possède un écran à l'arrière, la classe! Et chose que je n'ai vu qu'à Shanghai, les conducteurs sont protégé par une coque en plastique transparente. Ils m'ont dit qu'à Pékin c'était pareil, et qu'à présent ils ont tous changés de véhicules, ils roulent tous en Citroën! A Shanghai, ce sont toutes des Wolswagen. 



Très souvent, lors de l'annonce de la destination, ça donne :



- Bonjour, j'aimerai aller à Wunning Road ? 

- Quoi ? Wunning Road ? ça existe pas!

- WunNing Road alors.

- Non plus, connais pas!

- WunnINg Road ? 

- Non

- WUnning Road ? 

- Ah ! WUnning Road ! Fallait le dire avant! 

-   =-(





J'ai l'impression que j'ai dis exactement la même chose à chaque fois, mais le ton employé dans la langue Chinoise est très importante! Et j'ai encore un du de mal...








Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu