Avertir le modérateur

lundi, 09 juin 2008

J+46 Michael, un compagnon vraiment spécial...


Ma cohabitation avec Michael se passe bien. Malgré les 15 ans de différence, nous sommes tous les deux assez faciles à vivre. Faut dire aussi qu’on ne vit pas vraiment au même rythme : je suis plutôt du genre à rester sur l’ordinateur jusqu’à 4-5 heures de mat’ tandis que lui est se réveille à 5-6 heures du mat’. Du coup, on se croise sur les ordinateurs : moi pour mon blog, et lui pour son invention de patins à roulettes révolutionnaires.


N’ayant qu’un bureau dans la chambre pour deux, il a demandé deux grandes tables. Il emmène également toujours avec lui un deuxième clavier ; celui de son portable n’est pas pratique pour bosser. Alors quand je me réveille en début d’après midi, après une longue nuit sur mon pc, Michael est tout content car lui bosse tranquillement depuis 5 heures du mat’. Bon c’est pas tout ça, mais il serait temps de s’aérer : cet après midi sera consacrer à aller prendre l’air dehors. Mais où ? Sur la colline que nous apercevons de notre fenêtre ? Ou juste à nous renseigner à la gare des horaires et des tarifs des trains et des bus ?


Mais en posant le pied sur l’asphalte, nous optons pour la gare.


Michael risque sa vie pour traverser la route, moi je préfère rester prudent et attend moins de voiture. Oui ! En Chine, « Le piéton a toujours raison » ça n’existe pas et un piéton engagé, est seulement engagé à faire attention à lui !


Une fois la rue traversée, plus de Michael, disparu ! Du coup, j’attends... j’observe cette circulation que je trouve complètement incroyable par moment. Ca va dans tous les sens mais tout le monde à l’air de s’y retrouver, soit piétons comme deux roues et voitures.



Apparemment, Michael est parti… Voilà que je me retrouve à me balader seul. Et passer une heure, je le retrouve par hasard en train de vadrouiller sur une place : « Je t’ai perdu alors j’ai marché doucement, mais tu ne m’as jamais rattrapé ! ». Et c’est là qu’il me rajoute « Je viens d’acheter un billet pour Shanghai, j’ai tellement bien travaillé que je rentre demain. »


Ok, d’accord, c’est du Michael, c’est normal. Vu qu’il s’en va demain, je lui demande alors de m’aider à m’acheter un billet pour Xiamen, ma prochaine destination. Je partirai finalement deux jours après lui en car. Le train c’est bien gentil, mais si je peux éviter de faire en 10 heures ce que je peux faire en 3, c’est mieux !


Le soir, nous retrouvons son amie Delia avec qui nous dînons. Nous avons commandé plus qu’il n’en faut et Michael est heureux. Il a toujours avec lui sa petite boîte en plastique et ce soir, il pourra la remplir avec tout ce qui reste sur la table ! Riz, crevettes, soupe, salade, cacahuètes... Les mélanges ne lui fait pas peur ! De toute manière, une fois dans le ventre, c’est pareil ! Michael est conscient qu’il est obsédé par le non-gaspillage, mais de ce que les gens pensent de lui, il s’en moque. Demain, pour son repas de midi, pas besoin de dépenser, c’est dans la boîte !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu