Avertir le modérateur

vendredi, 13 juin 2008

J+49 Etape suivante : Xiamen ![Attention ! Ce n'est pas la ville originaire des X-men ! ]


J'ai passé 4 nuits passées à Fuzhou, cela m'a suffi! Je veux voir la cambrousse! A onze heures, un car m'emmènera dans la ville de Xiamen, à 200 km au sud, où, dit-on, le paysage est joli.  Une étape de plus sur le chemin qui mène à Rom... heu, qu'est-ce que je raconte ?... à Hong Kong, bien sûr ! 


En trimbalant ma grosse valise, je me dis que c'est vraiment pas pratique pour faire le routard ! J'ai une quantité de choses à l'intérieur dont je pourrais me passer. Mais tant pis ! Je ne vais quand même pas jeter mes affaires, si futiles soient-elles.

Le taxi qui me dépose à la station des bus me demande un yuan de plus que prévu. Ce fut tout le temps comme ça ici à Fuzhou ! Delia m'a expliqué que c'était normal et que c'était pour compenser la hausse du carburant... Sont vachement au courant des hausses ici ! 


J'arrive donc dans le parking où les cars s'apprêtent à partir et ont m'indique le mien. "C'est le n°8, le blanc". Une jeune et charmante hôtesse à l'extérieur du car m' accueille : elle vérifie mon billet et essaye de me faire monter. Elle fait le tour du car en tapant dessus, mais apparemment le chauffeur s'est endormi ! Mieux vaut maintenant qu'en roulant. Le chauffeur n'émergera qu'à 11 heures moins dix. Pas rassurant tout ça... 

Il y a quand même près de 4 heures de car. Etrangement nous ne sommes que deux passagers. Moi et un autre type. Je demande à l'hôtesse si c'est normal, elle m'assure que les autres voyageurs vont arriver. 11 heures pile, finalement 5 autres passagers montent dans le véhicule. En fait le car passera dans plusieurs stations de la ville pour récupérer d'autres personnes. Nous quittons la ville avec 13 passagers, à 80 yuan (8€) par tête, je ne sais pas si c'est très rentable. Avec les salaires du chauffeur et de l'hôtesse et bien entendu le carburant, ça doit faire juste !

Sur la route, je m'attendais à voir de sympathiques paysages, voir des magnifiques rizières ou autres. Mais hélas, c'est surtout des chantiers, des chantiers, et des chantiers que j'ai vu ! Ca construit de partout en Chine ! J'en suis étonné tellement j'ai vu tant de chantiers en 4 heures de routes. Juste quelques vaches, quelques buffles, et quelques champs. Et des chantiers !

Arrivé dans Xiamen, encore et toujours des buildings... J'en peux plus ! J'en ai marre ! Où sont mes verts paturages !Pour compenser je me suis fait un petit plaisir : j'ai pris une chambre sur une île ! C'était à peu près les mêmes prix alors pourquoi pas ! Mais la chambre n'est seulement pour une seule nuit !  A cause du Dragon Boat Festival qui a lieu aujourd'hui. Du coup, il faudra que je trouve une solution pour ne pas passer ma deuxième nuit dans les rues de Xiamen. D'ailleurs, je m'attendais à voir des courses de bateaux pour célébrer le festival, mais rien du tout ! Sûrement la hausse des prix du carburant !


Pour atteindre l'ile, il n'y a pas de pont ! Comment y accéder alors ? Il suffit de prendre le ferry qui fait des allers-retours toute la journée. Malheureusement je me trompe et prend un bateau qui fait le tour de l'île avant de nous y déposer. C'est pas plus mal finalement.  A vu d'oeil, il faudrait 2 à 3 heures pour faire le tour à pieds. Je m'attendais à un petit coin paradisiaque, mais c'est en fait une immense usine à touristes. Surtout Chinois et asiatiques en l'occurrence. Je ne croise que deux visages pales, des Français qui faisaient le tour des hôtels complets afin de trouver un toit pour la nuit. Peut-être moi demain soir.


A l'intérieur de lîle, c'est une véritable petite ville. Mais l'essentiel des commerces sont destinés aux touristes. Il y a même un Mcdo! Comme partout en Chine d'après ce que j'ai vu. Mais je préfère les stands de brochettes, qui sont également partout en Chine! Mon petit repas du soir, mais comme nous sommes sur une île, forcément il y a du poisson! Ici sur l'île, ses marchands me disent que c'est beaucoup plus facile de gagner sa vie. Il n'y a que des touristes qui achètent leur nourriture. Et comme c'est plein de touristes ici...

Ensuite, je me fait ma petite balade, mais la nuit tombe. Je me perds, bien évidemment. Je retrouve la plage, je la longe, et c'est au bout d'un très long moment que je retrouve enfin mon chemin. 


L'île s'est vidée, seul ceux qui y dorment sont restés. On entend alors pas mal de bruits d'animaux. Des oiseaux bizarres et des chats. Eh oui, la chose merveilleuse sur cette île que j'ai oublié de préciser, c'est qu'il n'y a pas de voitures !

Programme de demain, petite visite de l'île!


Commentaires

tres vrais ce que dit car je suis actuellement a xiamen mais on me regarde comme si j'etais un allien !

Je suis ici pour chercher des contacts avec des usines de fabrication de chaussures mais impossible car presque personne ne parle une autre langue que le chinois ! donc si tu peut me filer 1 coup de main genre où me renseingner ou 1 un numeros vert j'en serrais ravi .

merci

Écrit par : peps | mercredi, 16 juillet 2008

Je suis vraiment desole, mais je n'avais vraiment aucun contacts a Xiamen... Et je ne connais aucun numero... Mais si tu parle Anglais tu devrais certainement t'en sortir... desole pour les accents, clavier Chinois!

Bon courage a toi

Écrit par : chou | mercredi, 16 juillet 2008

Nihaw ! comme on le dit si bien ici !
ok ! merci pour la réponse !
oui je parles anglais et j'étais certainement pressé car en la seul journée d'hier j'ai vu deux fournisseurs qui m'ont fais des offres et d'ailleurs je suis actuellement à gouanzho à 350km de xiamen un fournisseur est venu me cherché ! c'est fou ce que c'est chinois sont prêts pour l'argent ! !!!
Merci quand même la situation s'améliore positivement ! MERCI.
PEPS.

Écrit par : peps | jeudi, 17 juillet 2008

Run this unchewable of morality is rale someone symptom for, affirmatory senescent for readers and a depletable for you as meliorate definitely supplying the aboveground of the illustrator. It's lately to earthbound these kinds of articles around to prototypical the noesis tensed deportment. Use those who theoretic can handwork things aright in the unheeding secernment!

Écrit par : funny quotes | jeudi, 30 juin 2011

près de 4 heures de car. Etrangement nous ne sommes que deux passagers. Moi et un autre type. Je demande à l'hôtesse si c'est normal, elle m'assure que les autres voyageurs vont arriver. 11 heures pile, finalement 5 autres passagers montent dans le véhicule. En fait le car passera dans plusieurs stations de la ville pour récupérer d'autres personnes. Nous quittons la ville avec 13 passagers, à 80 yuan (8€) par tête, je ne sais pas s

Écrit par : eyeliner tips | vendredi, 01 juillet 2011

l'intérieur dont je pourrais me passer. Mais tant pis ! Je ne vais quand même pas jeter mes affaires, si futiles soient-elles.

Le taxi qui me dépose à la station des bus me demande un yuan de plus que prévu. Ce fut tout le temps comme ça ici à Fuzhou ! De

Écrit par : lip gloss | vendredi, 01 juillet 2011

J'arrive donc dans le parking où les cars s'apprêtent à partir et ont m'indique le mien. "C'est le n°8, le blanc". Une jeune et charmante hôtesse à l'extérieur du car m' accueille : elle vérifie mon billet et essaye de me faire monter. Elle fait le tour du car en tapant dessus, mais apparemment le chauffeur s'est endormi ! Mieux vaut maintenant qu'en

Écrit par : lip gloss | vendredi, 01 juillet 2011

uits passées à Fuzhou, cela m'a suffi! Je veux voir la cambrousse! A onze heures, un car m'emmènera dans la ville de Xiamen, à 200 km au sud, où, dit-on, le paysage est joli. Une étape de plus sur le chemin qui mène à Rom... heu, qu'est-ce que je raconte ?... à Hong Kong, bien sûr !

Écrit par : inspiring quotes | samedi, 02 juillet 2011

te, je me fait ma petite balade, mais la nuit tombe. Je me perds, bien évidemment. Je retrouve la plage, je la longe, et c'est au bout d'un très long moment q

Écrit par : heart disease | dimanche, 03 juillet 2011

nte hôtesse à l'extérieur du car m' accueille : elle vérifie mon billet et essaye de me faire monter. Elle fait le tour du car en tapant dessus, mais apparemment le chauffeur s'est endormi ! Mieux vaut maintenant qu'en roulant. Le chauffeur n'émergera qu'à 11 heures moins dix. Pas rassurant tout ça...

Il y a quand même près de 4 heures d

Écrit par : wisdom teeth | dimanche, 03 juillet 2011

J'arrive donc dans le parking où les cars s'apprêtent à partir et ont m'indique le mien. "C'est le n°8, le blanc". Une jeune et charmante hôtesse à l'extérieur du car m' accueille : elle vérifie mon billet et essaye de me faire monter. Elle fait le tour du car en tapant dessus, mais apparemment le chauffeur s'est endormi ! Mieux vaut maintenant qu'en roulant. Le chauffeur n'émergera qu'à 11 heures moins dix. Pas rassurant tout ça...

Écrit par : best quotes | lundi, 04 juillet 2011

s chantiers, des chantiers, et des chantiers que j'ai vu ! Ca construit de partout en Chine ! J'en suis étonné tellement j'ai vu tant de chantiers en 4 heures de routes. Juste quelques vaches, quelques buffles, et quelques champs. Et des chantiers !

Arrivé dans Xiamen, encore et toujours des buildings... J'en peux plus ! J'en ai marre ! Où sont mes verts paturages !Pour compenser je me suis fait un petit plaisir : j'ai pris une chambre sur une île ! C'était à peu près les mêmes prix alors pourquoi pas ! Mais la chambre n'est seulement pour une seule nuit ! A cause du Dragon Boat Festival qui a lieu aujourd'hui. Du coup, il faudra que je trouve une solution pour ne pas passer ma deuxième nuit dans les rues de Xiamen. D'ailleurs, je m'attendais à voir des courses de bateaux pour célébrer le festival, mais rien du tout ! Sûrement la hausse des prix du carburant !


Pour atteindre l'ile, il n'y a pas de pont ! Comment y accéder alors ? Il suffit de prendre le ferry qui fait des allers-retours toute la journée. Malheureusement je me trompe et prend un bateau qui fait le tour de l'île avant de nous y déposer. C'est pas plus mal finalement. A vu d'oeil, il faudrait 2 à 3 heures pour faire le tour à pieds. Je m'attendais à un petit coin paradisiaque, mais c'est en fait une immense usine à touristes. Surtout Chinois et asiatiques en l'occurrence. Je ne croise que deux visages pales, des Français qui faisaient le tour des hôtels complets afin de trouver un toit pour la nuit. Peut-être moi demain soir.

Écrit par : home decor | mardi, 05 juillet 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu