Avertir le modérateur

jeudi, 19 juin 2008

J+55 Arrivé à Chaozhou



Je suis donc arrivé hier soir à Chaozhou. Cette fois-ci le bus s'est bien arrêté au terminus...




 


La première chose à faire en arrivant était bien évidemment de trouver une chambre pour la nuit. En sortant du parking des bus avec ma grosse valise, de l'autre côté  de la rue, j'aperçois un immense hôtel. Le Chao Zhou Hôtel. Il à vraiment de la gueule et doit certainement avoir les 5 étoiles chinoises. Sur le trottoir juste devant l'hôtel, de belles voitures sont garées en bataille. Pas de place pour les piétons qui sont obligés de marcher sur la route. En Chine, le pouvoir et l'argent permet tout.  


Je rentre alors à l'hôtel et demande le prix d'une nuit. C'est 450 yuans (45 €). Trop cher ! J'insiste, j'insiste, j'insiste et le prix descend alors à 350 yuans (35 €). Le prix serait ridicule en France, mais je ne suis pas en France. Je prends donc mes clics et mes clacs et m'en vais voir ailleurs.



Plus loin, je trouve une devanture qui ressemble à un hôtel. Tout est écrit en chinois et sur une grosse banderole, je lis uniquement un prix : 100 yuans. Je demande alors à l'espèce de gardien assis sur une chaise devant l'établissement si le lieu est un hôtel. Bingo, s'en est un. En plus le couple à l'accueil parle le Chaozhou, mais assez différent du mien. La nuit est bien à 100 yuans (10€). Adjugé acheté pour ma part ! On me demande une pièce d'identité, je présente alors mon passeport. Et là surprise, on m'explique que l'établissement n'a que deux étoiles et qu'il leur est interdit d'accepter des étrangers. Seuls les hôtels avec un minimum de 3 étoiles peuvent accueillir les non-Chinois. Zut ! J'insiste en leur disant que cela ne me dérange pas, et qu'on fait comme si j'étais chinois-chinois! Mais très réglo, ils refusent et me conseillent un autre hôtel pas très loin d'ici. Et l'hôtel minable dans lequel j'ai pu dormir dans la ville inconnue alors ? Il n'avait même pas d'étoiles !



Je me rends donc à l'hôtel indiqué. C'est 160 yuans (16 €) la nuit avec connexion Internet. Très important la connexion !
L'hôtel est bien mieux que celui de la veille. Même si j'ai l'impression que les fenêtres sont ouvertes tellement elles n'isolent pas. Mais cela ne me dérange pas : en France j'habite sur une nationale. La table de chevet "spécial centrale" me fait toujours sourire. C'est juste pour faire classe, mais les boutons sont inversés. Le bouton "TV" commande la lumière et le bouton "room" commande la TV. Pour ne pas remarquer le mauvais état du matelas, une couverture est placée juste en dessous du drap. Du coup, c'est la couverture qu' on remarque. L'apparence chinoise...







Je vous parle de mon arrivée parce qu'il ne fait que pleuvoir très fort tous les jours non-stop depuis que je suis ici. Et franchement, j'ai vraiment pas eu envie de me mouiller. En plus que je suis un peu malade... 



Malgré tout, ce soir, je suis quand même sorti faire un petit pour ne pas mourir de faim. Et dans la rue, un peu plus que dans les autres villes où je suis passé, c'est plein plein plein de petits restaurants. Dans des locaux très modestes ou des cuisines-roulottes, manger dans la rue est commun a chacun ici. Cela crée une animation qu'on ne retrouve pas en journée. Ils donnent l'impression d'apparaître seulement le soir venu. Certes, les normes d'hygiènes ne sont pas les mêmes qu'en France, mais on s'y fait ! Je me suis laissé tenter par un plat de nouilles sautées ! 


















Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu