Avertir le modérateur

dimanche, 10 août 2008

J+110 La belle frousse !

 

A Paris ou a Pékin, certains problèmes de banlieues sont les mêmes. Lorsqu'il est tard et qu'il faut rentrer chez soi en transport, c'est pas tous les jours évident ! Situé dans le 5e périphérique de Pékin, je dois aller jusqu'au terminus de la ligne 1, puis prendre la "Batong line", une espèce de train de banlieue pour seulement 3 stations.


Pendant les JO, le métro termine plus tard. Mais un soir avant l'ouverture, j'ai eu la fâcheuse surprise de découvrir  que mon dernier train était à 22h47 ! Je sors alors du terminus de la ligne 1 et je découvre une bonne vingtaine de personnes qui comme moi sont bloquées. Mais apparemment, cela ne dérange personne car ils ont l'habitue.
 

Des taxis, il n'y en a pas. Seulement des clandestins qui tous les soirs connaissent le bon filon ! Ils attendent de trouver 4 personnes qui vont dansla même direction et ce n'est qu'une fois la voiture pleine qu'ils démarrent. En Chine, j'ai pris l'habitude de faire confiance à n'importe qui pour n'importe quoi ! Je trouve deux types qui vont au même endroit que moi. Ils me disent qu'à pied j'en ai pour une heure et demi de marche. On reste donc ensemble pour essayer d'avoir un prix de groupe. Mais après avoir été refusés par plusieurs faux taxis, on est finalement obligés de payer le prix fort. 1 euro par personne.


Nous montons tous les trois à l'arrière d'une voiture. Devant, il y a déjà une fille. Le chauffeur démarre puis commence la route ! Par moment, c'est le noir total, aucun lampadaire pour éclairer la route, et à l'arrière, il n'y a pas de ceinture de sécurité. Le type roule vachement vite avec son épave, il n'y a pas grand monde sur la route alors il roule à environ 80km/h. Tout à coup ! BOOM ! Un grand bruit fracassant ! Je ne comprends pas tout de suite ce qui arrive ! Le pare-brise avant est tout noir ! On n'y voit alors plus rien tandisque la voiture roule encore à grande vitesse mais sans doute moins vite que mon coeur qui rugit de panique. Le chauffeur freine comme il peut, regardant sur les quelques centimètres qui restent tout en bas du pare brise puis parvient à s'arrêter.  
 

Puis, le chauffeur descend tranquillement, referme le capot, et redémarre comme si de rien n'était. Je comprends alors que le capot avant s'est ouvert et a claqué sur le pare brise !  Il est maintenant fissuré sur toute la longueur. Il aurait pu éclater en mille morceaux. Moi je reste bouche-bée pendant toute la scène, et hormis les quelques cris pendant le trou noir, aucun passager ne dit un mot. Le chauffeur se remet à conduire aussi vite, comme si strictement rien ne s'était passé. J'ai eu l'impression qu'ils étaient tous habitués à ce genre de scène. Pour moi, c'était une première. Une très belle frousse ! J'ai flippé !

Commentaires

hé oui la Chine avec ses fameux taxis !! Je comprends que tu ais flippé, j'aurais fait de même, mais tu en as vu d'autres et tu en verras d'autres encore !! En tous cas là, moi j'ai bien rigolé !!!
Bonne continuation à toi...

Écrit par : Marlène | dimanche, 10 août 2008

salut tu as du bien flippé

Écrit par : xavier | dimanche, 10 août 2008

Tu vas finir par faire une crise cardiaque!!Tu as fait le pari de faire confiance aux gens rencontrés et je crois que tu as raison, même si parfois cela frôle l'inconscience et peut se révéler dangereux!! mais voyager c'est prendre le risque de rencontrer des gens et la plupart du temps ce sont des rencontres magnifiques. Continue à faire confiance cela t'apportera de belles rencontres à 99%. Pour le 1% restant ce sont les risques de toute vie. Le plus gros risque? attraper le virus du voyage et de la rencontre!! Mais ce virus là ne tue pas, il fait vivre!!
Bonne continuation...

Écrit par : brigitte | dimanche, 10 août 2008

Un peu de piment dans ton voyage ces quelques rencontres.

Écrit par : Isabelle | lundi, 11 août 2008

Des taxis, il n'y en a pas. Seulement des clandestins qui tous les soirs connaissent le bon filon ! Ils attendent de trouver 4 personnes qui vont dansla même direction et ce n'est qu'une fois la voiture pleine qu'ils démarrent. En Chine, j'ai pris l'habitude de faire confiance à n'importe qui pour n'importe quoi !==> oui c'est comme ça, si l'on veut rentrer à la maison, y'a pas d'autres solutions...

Écrit par : blognote | lundi, 11 août 2008

Bravo pour ton article et un grand merci , je me joins au commentaire de Brigitte ,ce sont les aléas de la Vie ; bon courage

Écrit par : heidi | mardi, 12 août 2008

le capot etait made in china ?

Écrit par : nanioul | vendredi, 15 août 2008

salut ca me fais penser au maroc.
les taxis sont officielles. mais souvent dans le meme etat.
et le code de la route est tellement mal applique que c'est le chaos total sur la route.
et encore il faut voir la circulation juste avant manger un jour de ramadan...
je comprends ce que tu as vec j'ai faillis mourir au moins deux fois a bord de taxi.
et pourtant deux minutes apres tout le monde dans le taxi reprenait ce qu'il faisait.

bon courage

Écrit par : ali | samedi, 16 août 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu