Avertir le modérateur

mardi, 19 août 2008

J+115 JO-La bourse au billet : " Un marché noir bien transparent "



Comme dans n'importe quelle manifestation sportive, la revente des places aux compétitions pour faire du profit est interdite ! Eh bien évidemment, Pékin ne déroge pas à la règle. Le marché noir aux billets bat son plein dans la capitale chinoise. 

J'ai eu la chance d'acheter des billets par les organisateurs. Les prix m'ont semblé ridicules par rapport à ce que je dépense pour voir un match de foot en France. Pour les Jeux Olympiques de Pékin, comptez par exemple 3 € pour voir du hockey, 4 € pour voir du foot, 10 € pour voir une demi-finale de baseball et 15 € pour voir la finale de handball. A Londres, en 2012, il faudra facilement multiplier tout cela par 10 ! Mais ici, les prix sont chinois et tant mieux !


Lorsque vous descendez de la station Beitucheng, le passage obligé pour tout ceux qui se rendent sur le site olympique, vous ne pourrez rater la masse de personnes juste devant la bouche de métro. C'est l'endroit stratégique où se retrouvent vendeurs et acheteurs de billet. Devant les bénévoles impuissants chargés d'indiquer le chemin, ce sont 50, 100, peut-être 200 personnes qui recherchent leur bonheur. La police laisse faire. Du matin au soir, des vendeurs attendent billets à la main, et les chercheurs de billets papillonnent en scrutant scrupuleusement chaque billet. 

Le tennis de table, le basket, l'athlétisme et le badminton sont les sports les plus convoités. Il y a de tous les les sports à toutes les dates ! J'ai découvert ce marché il y a une semaine lorsque je suis allé voir du waterpolo. Je me renseignais sur les prix au cas où quelque chose m'intéressait ! Les billets se vendaient en moyenne 5 fois le prix affiché. En y retournant aujourd'hui, l'offre était encore plus large. Mais les prix ont flambés ! Les billets se vendent à présent 10 à 30 fois le prix affiché ! Les compétitions ayant plus que démarré, ce sont à présent des affiches sportives beaucoup plus intéressantes allant des quarts de finales aux finales. Une finale de ping pong se vend  4000 yuans soit 400 €. Les quarts de finales de foot 150 €, les demi-finales de beach volley à 200 €. Comptez également 300€ pour de la natation synchronisé, et la palme revient à une dame qui vendait une place d'athlétisme 400€ et sur le billet était indiqué 0,5€. On pourra considérer ces prix bien trop élevés pour les bourses chinoises, mais en vérité, ils sont destinés aux Occidentaux.



Du côté des acheteurs chinois, l'essentiel est de participer. Assister à n'importe quelle compétition et si possible dans le stade du "Nid d'oiseaux", leur objectif étant surtout d'être de la fête et pouvoir se dire plus tard : "J'y étais !" . Les étrangers, eux, par contre recherchent plutôt des billets bien précis. Un sport dont ils sont passionnés et surtout une date où leur équipe nationale va jouer. Une Russe cherchait désespérément l'autre jour un billet pour "l'après-midi water polo" qui avait déjà débuté. Elle courait dans tous les sens à la recherche d'un billet. La pauvre, lorsque je suis parti, elle cherchait encore.


Beaucoup plus rares, les spectateurs comme moi, qui souhaitent échanger des billets. "Normalement", je ne suis pas dans l'illégalité ! Ayant des places en double et étant seul, autant faire des échanges pour pouvoir assister à plus de compétition ! Je me balade donc avec ma petite pancarte accroché à ma sacoche "Exchange Tickets" (On fait rapidemment des progrès dans l'apprentissage de l'anglais commercial aux abords des stades). Mais quand on voit les billlets que je propose on me rit au nez : "Du Hockey ? Mais les Chinois n'aiment pas le Hockey ! C'est invendable!" Finalement j'ai dû échanger deux billets de hockey contre un de pentathlon moderne, avec le sentiment de m'être bien fait carotte ! Mais comme j'ai déjà suffisamment de hockey... 

Il y a aussi ceux qui souhaitent faire un échange bien précis : "Echange 3 billets de foot féminin aujourd'hui comprenant les match Brésil-Canada et Nigeria-Suède contre 3 billets de n'importe quel match où la Chine joue". Bon courage !



Si à la sortie du métro vous ne les apercevez pas, c'est que vous êtes en début d'après midi. Le soleil tape fort et suffit de faire quelques mettre pour les retrouver à l'ombre.

Dans tout ce remue-ménage, y a t-il des faux billets ? Je ne sais pas. Un type avait l'air intéressé par un de mes billet, il l'a regardé minutieusement recto-verso, l'a touché sur toute la longueur, et a dit à son ami : "C'est un faux !". Comment je me suis moqué de lui dans ma tête... "Bravo monsieur le spécialiste !"


Commentaires

"Du côté des acheteurs chinois, l'essentiel est de participer", tout à fait ça... hier soir pour la demi finale de football féminin, en 5 minutes, plein de vendeurs-arnaqueurs me proposent des billets... il y avait des policiers... qui regardent même de près pour voir si tout se passe bien, sans débordement... ah la Chine.

Écrit par : blognote | mardi, 19 août 2008

chou m'étonne pas trop , mais à Xi'an j'ai vus mieux. Sur le trotoir à 50 m d'un commissariats de police, j'ai vus des gars qui de faisait la démonstration d'un système pour frauder le compteur électrique.

Écrit par : Panda_de_Nantes | mardi, 19 août 2008

De toutes tes vidéos/photos c'est vraiment ce genre que j'aime le mieux, pas les vidéos de sport, ça j'en vois tous les jours, mais bien les vidéo de autour, la vie des gens la bas, voir les chinois qui ont l'air de découvrir la holà dans les stades, les policiers qui laissent plus ou moins les revendeur a la sauvette et pourtant toujours le parti qui n'est pas loin avec les chant d'encouragement 1 voix suivit d'une réponse... j'ai aussi tres apprécié le coup du parapluie a moiter ouvert dans le stade...

Tu est nos yeux, et depuis grâce a toi c'est tout un peuple que je découvre petit a petit et pas seulement un pays

Écrit par : cbestern | mardi, 19 août 2008

Merci Cbestern, j'essaie de continuer dans ma lancée alors !

Écrit par : chou | mardi, 19 août 2008

Bonjour,

bravo pour votre blog que j'ai découvert suite à un lien sur rue89. Je n'ai lu que quelques articles et je me régale.

Votre parcours me rappelle un peu le mien il y a bien longtemps.
A l'époque, 1989 était encore tout proche et j'étais à Pékin lorsque Sydney avait eu les JO pour 2000. Mais vos photos et vos expériences sont bien plus intéressantes. Merci et bonne continuation.

Écrit par : daniel | jeudi, 21 août 2008

L'echange de billets fait penser aux echanges d'images panini :)

Écrit par : David | dimanche, 24 août 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu