Avertir le modérateur

dimanche, 31 août 2008

bye bye ma cité !



La France en a rêvé, les Chinois l'ont fait ! De grandes cités avec des ensembles de tours de 20 étages où il y fait bon vivre ! Elles se trouvent également en périphérie de la capitale, mais les similitudes s'arrêtent là. Il ne faut donc pas comparer ces ensembles d'habitations de la banlieue pékinoises à ceux de la banlieue parisienne. 

Destinées aux Chinois de la classe moyenne et "CSP +", ces résidences sont toutes récentes et poussent un peu partout autour de Pékin. Entre les Chinois qui s'éloignent du centre ville pour un loyer moins cher et ceux qui viennent chercher l'eldorado pékinois, c'est l'endroit stratégique pour loger à prix raisonnable, tout en restant connecté au centre névralgique de la capitale. 

Le métro pékinois dessert la cité qui se trouve au delà du 5e périphérique, il y a à peine 10 à 15 minutes de marche. Hormis ça, il n'y a pas grand chose. Je n'ai pas trouvé de commerces à moins d'une demi-heure de marche. Juste quelques restaurants pour étudiants car il y a l'université de communication en face de la cité, séparée par l'autoroute. 

En plein milieu de la cité, en dessous des immeubles, se trouvent une petite supérette et un restaurant. Et ce n'est qu'après plusieurs jours que j'ai remarqué qu'il y avait plein de petits commerçants qui ont  fait de leur appartement au rez-de-chaussée leur commerce. Imaginez que vous entrez dans un immeuble classique et que dans un appartement, au lieu de trouver un salon, vous retrouvez une épicerie ! Bien évidemment, les commerçants dorment à l'intérieur. En fouillant un peu les halls, j'ai trouver des pressing, des coiffeurs, et des cybers café ! 

La population de la cité est entièrement chinoise à l'exception de 2-3 visages pâle que j'ai croisés durant mon séjour. 

Les charges permettent de payer des caméras installées partout, mais aussi et surtout des gardiens 24 heures sur 24. Il y en a tous les 100 mètres à chaque entrée. Le soir, aux alentours de 6 heures, lorsque le soleil est assez bas, tout le monde sort son enfant. C'est le rendez-vous des petits mais aussi des vieux, et c'est à ce moment-là que je suis impressionné de voir à quel point les gens se sentent bien ici. On traîne en bas des tours mais autrement qu'en France ! 

La politique de l'enfant unique est bien visible elle aussi. C'est le moment pour les enfants de voir et jouer avec d'autres enfants en cette période de vacances scolaires. On voie également que les petits sont chouchoutés de partout. 

Comment je me suis retrouvé ici ? Au début de mon voyage, j'ai rencontré quelqu'un qui m'a dit qu'il connaissait quelqu'un qui pourrait m'aider à trouver un logement sur Pékin. Et je me suis retrouvé à ce que cette personne me réserve une chambre ici pour tout le mois d'août. Juste une chambre qui se trouve dans un appartement. L'entrée de l'appartement est libre, n'importe qui peut entrer comme dans un moulin. Mais à l'intérieur, toutes les pièces sont à louer. Il n'y a que la cuisine et une salle d'eau comme pièce commune. Néanmoins, je n'ai jamais vu personne dans la cuisine et j'ai ma propre salle d'eau dans ma chambre donc je ne connais pas mes colocataires. 

Mon voyage touche à sa fin, voici l'endroit où j'ai vécu à Pékin pendant un mois en vidéo : 

22

 

 


J+130 Une cité Chinoise
envoyé par essichou. - Découvrez de nouvelles destinations en vidéo.

Commentaires

Merci, merci de nous avoir fait partager les experiences de ton voyage ! Quel est le prochain sujet de ton blog ?

Petite idee : on parle souvent des problemes d'adaptations des jeunes beurs en France, mais on ne parle jamais des ''bananes''. Toi qui dis ne pas bien parler le chinois, vraiment chapeau pour ce voyage ! J'en connais beaucoup qui, ne parlant pas chinois, ne tenteraient pas l'aventure d'aller vivre ou seulement de faire un sejour dans le pays de leurs ancetres.
C'est tres embarassant d'avoir le look chinois, de vivre a Taiwan, et de voir que ta copine francaise aux yeux bleux se debrouille mieux que toi....

A bientot !

Nathalie

Écrit par : Nathalie | dimanche, 31 août 2008

j'ai lu attentivement votre article et je voudrais y souligner quelques erreurs. Celles-ci concernent la comparaison que vous faites entre les cités pékinoises et les cités françaises. Les grands ensembles en france n'ont pas toujours renvoyé cette image de ghettos paupérisés.Elles sont nées de la volonté de l'état de moderniser l'habitat urbain et d'absorber le nombre important de néo-citadins dans les grandes agglomérations. Habiter ces quartiers dans les années 50 60 était concidéré comme un réel progrés social par les habitans de ces cités. D'ailleurs y logeaient comme a pékin des classes moyennes et nombreux alors étaient les petits commercent. Les cités françaises ont très mal vieilli pour les raisons que l'on connaît tous, il faudra revenir d'ici quelques décénies dans les cités chinoises pour voir ce qu'elles seront devenues. Là nous pourrons comparer.

Écrit par : alex | dimanche, 31 août 2008

Il me semble que les tours du XIIIè à Paris sont un endroit où il fait assez bon vivre. En tous cas, il m'arrive d'aller m'y promener, déjeuner ou d'y faire des courses. Et pourtant, bon nombre d'habitants de ces tours sont arrivés dans des conditions assez dramatique... tous les immigrants n'auraient-ils pas besoin de plan banlieue ? La comparaison est assez cruelle pour mes voisins du neuf cube !

Écrit par : Michel | dimanche, 31 août 2008

Bon retour et merci encore de nous avoir permis de t'accompagner dans cette découverte. J'espère que tu poursuivras cet exercice journalistique et qu'on aura le plaisir de continuer à te suivre.

Écrit par : brigitte | dimanche, 31 août 2008

Bonjour CHOU
C'était un réel plaisir de te suivre dans les différentes étapes de ta visite en Chine ;merci de nous avoir permis de vivre ces moments magiques avec tes vidéos de la Vie en Chine ; Mille Mercis pour tout le travail de tes vidéos et articles dont nous avons eu le privilège de bénéficier durant ton séjour , en espérant que tu vas continuer à ton retour en France de nous donner tes impressions sur la vie française
Ps: je suis désolée de t' avoir appelé Emilie , c'était un lapsus

Écrit par : heidi | jeudi, 04 septembre 2008

De grands événements aussi que de grands voyages commencent avec des occasions, des rencontres semblant passer pour celles de peu d’importance. Mais ce n’est que la réflexion successive qui peut mettre les points sur les i.

Écrit par : Charlotte - Hoteis De Roma | jeudi, 23 avril 2009

Voulez-vous developper votre blog, ou enfin il abandonne?

Écrit par : cheap calling cards | lundi, 12 avril 2010

wie schade...

Écrit par : cialis 20mg | mardi, 14 octobre 2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu